Tuesday, March 31, 2015

Rosaire Dion-Lévesque --- L'Étranger

L'Étranger

Ce corps? Est-ce moi,
Ou suis-je lui?

Je regarde ma main
presque transparente
sous la lumière crue
de la lampe.
- Ces doigts inégaux et obtus!
Je regarde ma main;
Elle me demeure étrangère.

Ce visage dans ce miroir,
- Ce front trop haut
Ces yeux trop fixes,
À qui sont-ils?

Je marche, je mange et je bois,
Je fais l'amour et je dors
Je jouis de la vie
Et je jongle avec la mort.

À tout ceci mon corps
Demeure étranger.
Ne se teinte-t-il jamais
de ma pensée?

Est-il trop moi
Ou suis-je trop lui?
Ainsi que ces objets familiers
Qu'on ne remarque plus
Tant on les a vus,
Tant ils sont en nous.



The Stranger

This body? Is it me,
or am I it?

I look at my hand,
translucent
under the lamp's
raw light.
--Such uneven, blunt digits!
I look at my hand:
a stranger to me.

This face in the mirror.
--Brow too high,
eyes too fixed,
whose are they?

I walk, eat, drink.
I make love and sleep.
I relish my life
and juggle with death.

In all this, my body
is still a stranger.
Does it never hold
the tint of my thought?

Is it too much me
or I too much it?
Like those familiar objects
we no longer notice,
we've seen them so much,
they are so deep in us.


No comments:

Post a Comment